Accueil /
Introduction

Observer, raisonner, diagnostiquer, protéger le verger avec la meilleure des techniques en préservant la biodiversité et l’environnement, tels sont les enjeux pour les pomiculteurs Vergers écoresponsables, pour proposer des fruits sains et savoureux aux consommateurs. Leur éthique de production repose sur le principe qu’aucune intervention n’est automatique, et chacune doit être techniquement justifiée.

Raisonnement, observation et pratiques agronomiques

Les pomiculteurs agréés Vergers écoresponsables passent beaucoup de temps à observer la vie du verger, notamment le développement de maladies ou de ravageurs.

Grâce à ces observations, à des comptages permettant de mesurer le niveau de développement de ces ravageurs, grâce à des outils d’aides à la décision comme les stations météo qui permettent d’anticiper le développement de champignons tels que la tavelure, les pomiculteurs n’interviennent que si la récolte est véritablement menacée.

Ainsi, ils tolèrent un certain niveau de présence de ces ravageurs sans intervenir, contrairement à ce qui se faisait dans le passé, et interviennent à bon escient afin de limiter les interventions.

 

Zoom sur l’évolution variétale

L’un des axes importants de la recherche variétale de ces dernières années vise à créer des variétés résistantes à la tavelure, ce qui permet de limiter les interventions en verger. C’est le cas de variétés comme Antarès, Ariane, Choupette, Juliet, Opal, etc.

Raisonnement, observation et pratiques agronomiques

Les pomiculteurs agréés Vergers écoresponsables passent beaucoup de temps à observer la vie du verger, notamment le développement de maladies ou de ravageurs.

Grâce à ces observations, à des comptages permettant de mesurer le niveau de développement de ces ravageurs, grâce à des outils d’aides à la décision comme les stations météo qui permettent d’anticiper le développement de champignons tels que la tavelure, les pomiculteurs n’interviennent que si la récolte est véritablement menacée.

Ainsi, ils tolèrent un certain niveau de présence de ces ravageurs sans intervenir, contrairement à ce qui se faisait dans le passé, et interviennent à bon escient afin de limiter les interventions.

 

Zoom sur l’évolution variétale

L’un des axes importants de la recherche variétale de ces dernières années vise à créer des variétés résistantes à la tavelure, ce qui permet de limiter les interventions en verger. C’est le cas de variétés comme Antarès, Ariane, Choupette, Juliet, Opal, etc.